Vous êtes ici : Liste des dossiers > Finance > Acheter une maison avec un rachat de crédit

Acheter une maison avec un rachat de crédit

Vous ne le savez peut-être pas mais on peut bel et bien acheter une maison avec un rachat ou un regroupement de crédits, cette solution permet justement à de nombreux Français d’investir dans la pierre ou de s’offrir une seconde résidence. Voici un dossier complet sur ce financement particulier.

Acheter une maison avec un rachat de crédit

Investir dans la pierre, faire construire

Acheter un bien immobilier lorsque l’on rembourse déjà des crédits n’est pas simple, il faut que l’équation soit équilibrée pour permettre d’une part le bon remboursement des crédits en cours mais aussi la prise en charge dans le budget de la nouvelle mensualité qui va venir s’accumuler.

Simplement, de nombreux foyers n’ont pas la capacité d’absorber en l’état une nouvelle échéance, tout simplement à cause de deux éléments : le taux d’endettement qui ne doit pas dépasser 33% (voici un outil pour calculer votre taux d’endettement) et le taux de reste à vivre, qui fluctue selon les établissements bancaires mais qui doit respecter une part minimale.

De nombreux propriétaires tricolores envisagent dans les prochains mois de faire construire une résidence secondaire ou d’acheter un appartement, voir une maison. La mode est à l’investissement au Portugal (on en parle sur Challenges), en Espagne ou encore en Grèce pour bon nombre de séniors qui souhaitent couler des jours tranquilles à la retraite, ces derniers n’ont pas forcément les solutions de financement adaptées pour concrétiser leur projet, notamment avec le crédit immobilier classique, le rachat de prêt immobilier propose cependant des possibilités plus concrètes.

Le rachat de crédit pour acheter un bien immobilier

Les taux sont sur une douce remontée en ce début d’année, il faut donc se précipiter pour les retardataires et saisir les opportunités en matière de taux. C’est ce que font actuellement de nombreux propriétaires souhaitant acquérir un nouveau bien immobilier en plus de leur habitat principal. En revanche, seuls les ménages pouvant absorber une nouvelle mensualité réussirons à obtenir leur financement.

Pour les autres, le rachat de crédit immobilier est une option sérieuse à prendre en compte. Il est possible de faire racheter ses crédits en cours et d’inclure un montant dédié à un nouveau projet comme l’achat d’une maison, d’un appartement. L’établissement de crédit propose de reprendre les encours, de lisser les capitaux restants à rembourser sur une durée plus longue, ce qui permet de laisser une part plus importante pour un nouveau montant et donc une nouvelle mensualité.

La présence du bien immobilier du demandeur permet de garantir le rachat, ce qui est l’une des spécificités de ce financement, autrement dit les prêteurs classiques ne peuvent pas s’engager dans de telles opérations, ils se chargent simplement de proposer un crédit immobilier, sans reprendre l’existant.

Les spécificités du regroupement de crédits pour acheter un bien

Comme toute opération de banque, une étude de faisabilité est nécessaire afin de s’assurer de la mise en place du financement. Il faut donc que l’emprunteur réalise une demande en précisant le montant de ses crédits en cours ainsi que le montant de son nouveau projet. L’établissement va se charger d’étudier les possibilités de rachats de prêts et donc présenter les offres avec le taux, la durée et le montant total restant dû.

La première spécificité de cette opération réside dans la notion de quotité hypothécaire. En fait, pour accorder un montant dédié à un projet immobilier, ce montant ne doit pas dépasser la valeur du bien proposé en garantie, c’est que l’on appelle la quotité. Chaque prêteur dispose de ses propres quotités, à savoir que certains ne s’engagent pas sur une quotité supérieure à 80%, d’autres s’aligneront sur une quotité de 100%.

Autre point important, une telle opération engendre des frais, à savoir les frais de dossiers (et/ou de mandats), les frais de remboursement anticipés des crédits rachetés (sauf clause contraire) et les frais de garantie hypothécaire pour la couverture du prêt. Une assurance sera nécessaire, pas forcément obligatoire mais fortement recommandée.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : yikMaD

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers