Vous êtes ici : Les dossiers autour de la maison > Construction > Combien ça coûte de faire viabiliser un terrain à construire ?

Combien ça coûte de faire viabiliser un terrain à construire ?

La viabilisation est une condition sine qua non pour que le terrain puisse accueillir une construction. En fonction de la nature et de la localisation de celui-ci, les frais générés par les travaux peuvent être plus ou moins élevés.

viabilisation d'un terrain

Viabilisation d’un terrain : qu'est-ce que c'est ?

Un terrain non viabilisé est un terrain qui n’est pas raccordé aux réseaux de gaz, d’eau, de téléphone, d’électricité ou encore d’assainissement. La réalité est qu’aujourd’hui avec la crise du foncier, il existe de plus en plus de terrains non viabilisés qui sont proposés à la vente sur le marché. Certes, ils sont moins chers à l’achat. Cependant, les travaux de viabilisation vont vite rattraper les économies réalisées, à plus forte raison si le terrain en question est situé à une distance importante des installations publiques. Il est donc indispensable d’avoir une idée du coût réel d’un tel chantier pour savoir si l’acquisition est intéressante. Le problème est qu’il n’est pas possible de connaître ce prix sans une évaluation bien précise car différents facteurs font varier le coût de la viabilisation.

Les facteurs influençant le coût de la viabilisation

Les dépenses liées à une viabilisation varient d’un terrain à un autre. Plusieurs critères vont entrer en jeu pour définir les prix des travaux. Le premier concerne la distance entre le terrain en question et les différents réseaux auxquels il devra être raccordé. Si ces derniers se trouvent à proximité, le coût sera réduit. Dans le cas contraire, il peut être multiplié par 4 voire par 5. L’existence des canalisations, la nature géologique du terrain, la distance entre la construction et la limite de propriété sont d’autres facteurs à prendre en considération.

Avant d'acheter et d’engager le chantier, il sera nécessaire de déterminer si le terrain est effectivement constructible. Consulter le Plan Local d’Urbanisme permet d’obtenir cette information. Quand la constructibilité est avérée, la prochaine étape est de demander auprès de la mairie le certificat d’urbanisme qui présente toutes les démarches à faire pour viabiliser le terrain. Il indique notamment la localisation des équipements publics disponibles près du lieu de construction ainsi que les taxes que vous aurez à régler.

Prix estimatif des travaux de viabilisation

Le raccordement le moins cher est celui dédié au gaz. Si le réseau se trouve à moins de 30 m du terrain, il faut prévoir un budget de 400 à 1000 euros pour l’ouvrage. Au cas où la distance est plus importante, la majoration sera de 100 euros/m creusé.

Prix estimatif des travaux de viabilisation

Pour que le terrain ait accès à l’électricité, vous devrez débourser jusqu’à 1000 euros si la distance entre les réseaux publics et le compteur électrique est de moins de 30 mètres. Au delà, l’extension vous coûtera 200 euros/m.

Le raccordement au réseau d’eau pour sa part coûte 1500 euros à condition que le terrain ne soit pas éloigné de plus de 10 mètres du réseau public. Une majoration de 45 euros/m est à prévoir dans le cas contraire.

Enfin, pour l’assainissement, le coût du raccordement tout-à-l’égout va de 3000 à 10 000 euros. S’il n’est pas possible de se raccorder au réseau public, l’installation d’une fosse septique ou d’une microstation d’épuration sera nécessaire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ZwA2uc

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture