Vous êtes ici : Les dossiers autour de la maison > Construction > Fenêtre double vitrage thermique et phonique : explications et conseils

Fenêtre double vitrage thermique et phonique : explications et conseils

Bénéficier d’un meilleur confort thermique et phonique tout en réduisant ses dépenses énergétiques passe par le choix des bonnes fenêtres. Aujourd’hui, le double vitrage est devenu la nouvelle norme en raison de ses performances et de son efficacité. Mais quelles sont ses particularités ?

fenêtre double-vitrage

Principe et fonctionnement du double vitrage

À installer autant sur les fenêtres classiques que sur les portes-fenêtres ou les baies vitrées, le double vitrage a pour particularité de renforcer l’isolation thermique et phonique des ouvertures. Comme son nom le sous-entend, il est donc constitué de deux vitres au milieu desquelles est immobilisée une lame d’argon ou de krypton.

Ces gaz sont efficaces dans l’isolation thermique, beaucoup plus que l’air qui est conducteur de chaleur. Afin de supprimer les ponts thermiques et d’optimiser ce pouvoir isolant tant recherché chez ce produit, un intercalaire en matériau de synthèse ou en aluminium va être placé au milieu des deux vitres. La performance des fenêtres à double vitrage est améliorée grâce à l’ajout d’un dessiccateur qui va endiguer l’entrée de l’humidité dans les vitres et ainsi éviter la condensation. Ce dispositif va absorber toute l’humidité qui se forme.

Les différents types de double vitrage

Les fabricants ont développé plusieurs types de double vitrage afin de répondre aux besoins des consommateurs. Le plus classique étant représenté par le modèle 4/16/4. Les "4" correspondent à l’épaisseur de la vitre intérieure et celle de la vitre extérieure. Le 16 quant à lui désigne l’espace dans lequel est renfermé l’argon ou le krypton. Lorsque cet espace est important, cela signifie que le vitrage offre de meilleures capacités d’isolation. Sur le marché, vous trouverez des modèles à 6, 12 ou 20 mm d’espace.

Parmi les fenêtres à double vitrage qui ont du succès figurent également celles à double vitrage thermique appelées aussi Vitrage à Isolation Renforcée ou encore Double Vitrage à Faible Émission. La surface de la vitre intérieure de ce modèle a bénéficié d’une couche d’oxydes métalliques qui est faiblement émissive. Grâce à cette technique, la chaleur reste dans la maison en hiver, et en été la vitre agit comme bouclier pour limiter l’apport d’énergie solaire. En outre, d’autres solutions ont aussi été conçues par le fabricant comme le double-vitrage à faible émission avec renforcement par gaz argon, les vitrages anti-réflexion ou encore ceux dits "chauffants".

D’autres technologies plus novatrices sont aussi proposées comme le double vitrage opacifiant permettant de choisir la luminosité ou l’opacité du vitrage ou encore les modèles à store vénitien intégré qui préservent du fort ensoleillement.

Une meilleure isolation phonique également

Quel intérêt d’avoir des fenêtres qui isolent du froid ou de la chaleur, mais qui ne protègent pas du bruit ? Il est important que le vitrage choisi apporte un meilleur confort phonique à la maison. Et le double-vitrage répond parfaitement à ce critère. Pour jouir d’une protection acoustique, il est fortement recommandé de choisir une vitre bien épaisse avec un espacement important. Le coefficient CEKAL AR donne des indications sur les performances phoniques du vitrage. Il existe 6 classes de performances qui vont d’AR1 à AR6. Celles-ci assurent une baisse acoustique de 25 à 38 dB.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : gxtsZv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture