Vous êtes ici : Les dossiers autour de la maison > Jardin > Arrosage du jardin : quelle(s) solution(s) mettre en place ?

Arrosage du jardin : quelle(s) solution(s) mettre en place ?

Arrosage du jardin : quelle(s) solution(s) mettre en place ?

Arroser son jardin est un sujet de préoccupation pour bon nombre de particuliers chaque été. Difficile en effet de trouver la bonne solution pour arroser son potager, ses arbres et arbustes, ses massifs et les plantes qui agrémentent la terrasse. Chacun a besoin d’eau pour lutter contre la sécheresse, mais pas tous de la même manière. Faisons le point pour trouver la solution à mettre en place.

Quelles solutions pour arroser son jardin potager ?

Pour arroser votre potager, la meilleure solution consiste à mettre en place un dispositif d’arrosage par goutte à goutte ou par un tuyau microporeux. Ces systèmes sont très efficaces pour arroser convenablement les plantations, qu’il s’agisse de plants distanciés ou de semis alignés. Pour ce faire, il convient de placer ces dispositifs de manière parallèle à vos plantations.

Ces solutions sont intéressantes pour le potager afin de lutter efficacement contre la sécheresse et de bien hydrater les plantations. En effet, au contraire d’un arrosage au tuyau classique ou à l’arrosoir qui peut noyer le plant ou le brûler, ce système permet de maintenir la terre bien humide sans risque de pourrissement. Les plants sont constamment ou régulièrement hydratés et reçoivent ainsi la qualité d’eau dont ils ont besoin sans risque de manque.

Par ailleurs, l’avantage de ce système, c’est qu’il est tout à fait utilisable et fonctionnel en votre absence. En effet, si vous partez en vacances, il vous suffit d’installer un programmateur afin de poursuivre l’arrosage de votre potager sans la contrainte de faire intervenir un tiers ou sans risquer de tout perdre à votre retour.

Si vous arrosez avec l’eau du robinet et si vous résidez dans une région où celle-ci est calcaire, il est recommandé de nettoyer régulièrement votre installation en la faisant tremper dans un bain de vinaigre blanc. Vous éviterez ainsi que vos tuyaux se bouchent et ne soient plus en mesure d’arroser quoi que ce soit.

Quelles solutions pour arroser ses massifs d’ornement ?

Les besoins en matière d’arrosage des massifs d’ornement diffèrent de ceux du potager. Voici les solutions qui peuvent être mises en place.

  • Le tuyau microporeux ou l’arrosage goutte à goutte : cette solution adaptée au potager peut être employée pour l’arrosage de massifs d’ornement qui nécessitent un apport en eau régulier et quasi permanent. En revanche, l’usage en sera différent, car il est alors nécessaire de faire serpenter votre installation parmi les végétaux qui composent vos massifs. Ce dispositif permet de les hydrater en continu ou presque et avec une efficacité plus localisée. En revanche, l’esthétique peut laisser à désirer, car les tuyaux sont relativement apparents. Il est néanmoins possible de les masquer en les couvrant de paillis sombre ou d’écorces de bois. L’usage de tuyaux plats percés est une méthode similaire qui convient très bien à cet usage. N’hésitez pas à investir dans l’achat d’un dispositif programmable afin d’arroser en votre absence ou tout simplement de limiter votre travail. Les programmateurs et tous les systèmes d’arrosage sont disponibles via la gamme Gardena.
  • L’arrosoir : pour arroser de petits massifs, vous disposez de deux solutions. D’une part, vous pouvez utiliser un arrosoir avec une pomme orientée vers le haut ou une rallonge adaptée sur un tuyau d’arrosage pour l’arrosage de vos petits végétaux fragiles et de vos semis. Pour arroser les pieds de vos plus grosses plantations (arbres et arbustes), l’arrosoir sans embout et le tuyau d’arrosage classique sont plus adaptés et plus efficaces. Néanmoins, cette solution convient à un arrosage limité en taille, car elle s’avère très vite fatigante sur les grandes surfaces, notamment à l’arrosoir.
  • L’aspersion : cette solution tout confort est idéale pour arroser vos pelouses et vos massifs d’ornement sans contrainte. Ces arroseurs par tourniquets, par cracheurs (sprinklers), par boules ou par oscillants sont très pratiques pour arroser de grandes surfaces. Ces systèmes programmables peuvent même être réglés de manière à arroser vos plantations en votre absence. En revanche, l’inconvénient de ces dispositifs demeure leur grande consommation d’eau et l’impossibilité de véritablement cibler l’arrosage. Toutes les zones autour sont hydratées, ce qui favorise – par la même occasion – la pousse des mauvaises herbes un peu partout.

Quelles solutions pour arroser les plantations de terrasse ?

Si vous avez choisi d’agrémenter votre terrasse de plantations, il vous faudra également penser à leur arrosage. Vous disposez de plusieurs solutions.

  • L’arrosoir : là encore, l’arrosoir demeure la solution la moins coûteuse. Il vous suffit d’arroser chaque plant comme il convient, en direct ou par le biais d’une poire qui permettra de ne pas noyer un pied fragile. En revanche, ce système peut être fatigant si votre terrasse comprend de nombreux plants. En effet, vous risquez de multiplier les allers-retours en portant votre arrosoir plein.
  • Le goutte à goutte : si vous disposez d’un robinet extérieur à proximité de la terrasse, vous pouvez installer un système de goutte à goutte qui permet d’alimenter en eau des plantations, à condition que celles-ci soient disposées dans de grands bacs communs.
  • L’arrosage par gravitation : en l’absence de robinet extérieur, vous pouvez opter pour un kit qui se compose d’une réserve d’eau à placer en hauteur et d’un système d’arrosage par gravitation. C’est une solution certes peu esthétique, mais très utile pour arroser les plantations de votre terrasse si vous devez vous absenter.
  • Les embouts céramiques poreux : ces embouts se fixent sur des bouteilles d’eau minérale classiques et se fichent en terre pour la maintenir humide. L’eau est ainsi diffusée de manière progressive, ce qui permet d’arroser ses plants en cas d’absence. Grâce à ces dispositifs, 1,5 litre d’eau peut arroser un plant pendant 15 jours environ. En revanche, il vaut mieux ne pas avoir une terrasse bien fournie sous peine d’avoir à investir dans l’achat de multiples embouts.

Comment arroser ? À quel moment ? Avec quelle eau ?

Il est important, pour disposer d’un arrosage efficace et sain, d’arroser en dehors des périodes de chaleur. Selon vos possibilités, préférez tôt le matin ou tard le soir. Le mieux est néanmoins tôt le matin et en quantité pour permettre aux plantes de bien s’hydrater avant les chaleurs et d’éviter que l’humidité ne reste la nuit sur les feuillages, ce qui favorise le développement de certaines maladies. Arroser en quantité permettra de mieux rafraichir le sol et d’aider les plantes à développer leurs racines en profondeur afin de mieux résister aux épisodes de fortes chaleurs.

Bien entendu, vous pouvez arroser vos plantations à l’eau du robinet, mais l’usage des récupérateurs d’eau de pluie est également une bonne solution ; elle est même préférable puisque cette eau est dénuée de calcaire et de traitements chimiques.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : UAGJfx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture

  • Clôture autour de sa maison : les règles à respecter Clôture autour de sa maison : les règles à respecter D’apparence anodine, la création d’une clôture est pourtant une opération délicate car elle est régie par un certain nombre de règles particulièrement strictes. Pour éviter d’éventuels...
  • 5 conseils pour aménager son jardin 5 conseils pour aménager son jardin Voici 5 conseils pour aménager votre jardin avec des éléments de décoration, des plantations et du mobilier dédié à l’extérieur. 1 – Préparer le projet d’aménagement Comme tout...