Vous êtes ici : Liste des dossiers > Bricolage > Quoi faire des vieilles plaques de fibrociment en amiante ?

Quoi faire des vieilles plaques de fibrociment en amiante ?

plaques de fibrociment

La seule évocation du terme amiante peut faire peur. Elle est responsable de nombreuses pathologies dont le cancer. Et pourtant, nous sommes encore nombreux à disposer d’éléments et matériaux contenant de l’amiante. Autorisée jusqu’en 1997, l’amiante a été associée au ciment pour assurer l’isolation de nos maisons. Aujourd’hui, il est impératif de se débarrasser de ces éléments hautement toxiques, mais comment ?

Le désamiantage et le confinement, une procédure obligatoire

Nombreux sont encore les bâtiments datant d’avant 1990 équipés de toit en plaques de fibrociment en amiante. Il est préconisé de procéder à leur changement pour éviter qu’elles ne se détériorent et libérent l’amiante. Le désamiantage est obligatoire si les plaques menacent de s’effriter. Il est également possible de procéder au confinement desdites plaques avec un bitume élastomère. Une fois étalé sur les plaques, le produit va emprisonner toute l’amiante. Des panneaux peuvent être disposés sur le dessus pour renforcer ce confinement. Le coût de cette dernière opération est moins important qu’un changement total, à condition que l’état de votre toit le permette.

Il est strictement interdit de procéder vous-même au désamiantage. Il n’existe aucune solution autre que l’appel à un professionnel régi par le décret n° 2012-639 du 4 mai 2012 pour réaliser ces opérations, même si vous effectuez un simple confinement. Le désamiantage est strictement contrôlé. Vous devez respecter toutes les démarches administratives avant de réaliser quelques travaux que ce soient. Informez-vous auprès de votre commune pour connaitre toutes formalités à effectuer Cette procédure permet de recenser tous les produits désinfectés.

Une déchèterie spécialisée pour l’amiante

A cause du degré de dangerosité de l’amiante, il n’est pas possible de s’en débarrasser dans une déchèterie ordinaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle seul un professionnel agrémenté peut intervenir. Une fois déposées, vous devez acheminer les plaques vers un site spécialisé pour leur traitement. Des entreprises de collecte sont à votre disposition. Tout cela a évidemment un coût, rendant ainsi le désamiantage relativement cher. Néanmoins, il en va de la sécurité de tous.

L’entrepôt protégé en attendant

plaques de fibrociment en amiante

Il arrive que vous ayez à entreposer les plaques déposées chez vous le temps de trouver une déchèterie spécialisée. Dans ce cas, il faut prendre toutes les précautions pour éviter que l’amiante ne se répande. Disposez les plaques de façon groupée et recouvrez-les d’une bâche suffisamment épaisse. Prévoyez une distance de sécurité entre le lieu d’entrepôt et les habitations. Autant que possible, évitez les espaces trop ouverts qui permettraient au vent d’emporter les microparticules.

Les dangers du fibrociment

Autrefois généralisées, les plaques de fibrociment en amiante constituent dorénavant un danger certain pour la santé publique. Le vent et la pluie sont les principaux vecteurs et ce sont en premier les poumons que l’amiante attaque. Le lien entre l'amiante et de nombreux cancers a été prouvé. D’ici quelques années, les pouvoirs publics prévoient l'élimination totale des plaques de fibrociment en amiante. Leur vente est déjà strictement interdite. Ne vous improvisez pas recycleur car vous vous exposez à d’énormes risques. La seule solution est de vous en débarrasser le plus sainement possible, avec l’intervention de professionnels.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 67bj5B

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers