Vous êtes ici : Les dossiers autour de la maison > Décoration > Travaux de peinture : guide, conseils, financement et coûts

Travaux de peinture : guide, conseils, financement et coûts

Travaux de peinture : guide, conseils, financement et coûts

Vous souhaitez entreprendre des travaux de peinture au sein de votre habitation ? Il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre, ni s’il convient de faire appel à un professionnel. Voici quelques conseils pour mieux vous guider.

Faire ses travaux de peinture soi-même

De nombreux particuliers amateurs se lancent dans leurs travaux de peinture, pour le plaisir ou pour des raisons financières. Il s’agit des travaux les plus pratiqués au sein des habitations. S’ils sont d’ordre général plutôt simples à réaliser, il convient de ne pas se lancer sans préparation et sans connaître quelques astuces et conseils précieux.

Optez pour la bonne peinture

Assurez-vous de choisir la bonne couleur de peinture, celle qui ne vous lassera pas et qui saura mettre en valeur votre intérieur. Outre le choix de la teinte, il convient de définir le type de peinture, car toutes ne sont pas adaptées à tous les usages. L’acrylique ne résiste pas aux intempéries et doit n’être utilisé qu’en intérieur. La glycéro convient au contraire aux façades extérieures et aux meubles de jardin. Enfin, optez pour le bon aspect, à savoir brillant, mat ou satiné, selon les finitions souhaitées.

Évaluez la bonne quantité de peinture pour vos travaux

Pour éviter de manquer de peinture ou de vous retrouver avec des pots pleins ou à peine entamés, il est souhaitable de bien évaluer les quantités nécessaires. Faites-vous conseiller par un vendeur et méfiez-vous des monocouches, la plupart ne l’étant pas vraiment pour obtenir un résultat optimal.

Préparez et protégez le chantier

La moindre tache de peinture peut être problématique. Si possible, videz la pièce de ses meubles ou protégez le mobilier et toutes les surfaces qui ne sont pas à peindre.

Préparez bien vos murs avant de les peindre, vous éviterez les défauts en surface et la couleur tiendra bien plus longtemps sans s’abîmer. Retirez l’ancienne peinture, la tapisserie ou les résidus divers. Lessivez toute la surface du mur pour éliminer les saletés et les traces de gras. Enfin, bouchez les fissures et les trous et poncez les aspérités en surface.

Équipez-vous du bon matériel

Pour un travail de qualité et un rendu optimal, il est indispensable d’investir dans du matériel de qualité. Faites-vous conseiller par les professionnels et évitez les outils de premier prix. Vous auriez alors de fortes chances de vous retrouver avec un pinceau qui perd ses poils, un rouleau qui se disloque ou qui ne tourne pas, ou un scotch protecteur qui laisse passer la peinture.

Testez la peinture

Ne vous fiez pas toujours aux couleurs sur les couvercles des pots de peinture, le rendu peut être complètement différent une fois sur vos murs. Enduisez un carton blanc de 50 cm de côté de deux couches de peinture et disposez-le à différents endroits de la pièce à peindre. Observez la manière dont la teinte prend la lumière, ce qu’elle rend aux différentes heures de la journée et si elle s’accorde bien à votre mobilier. Vous éviterez les risques de mauvaises surprises !

Pensez à appliquer une sous-couche

Bien préparer votre mur au moyen d’une sous-couche est essentiel pour la tenue de vos peintures sur la durée. Elle aide celle-ci à mieux adhérer au support et nécessite moins de couches de peinture en surface pour obtenir un résultat optimal et uniforme. Il existe des sous-couches pour toutes les surfaces susceptibles d’être peintes.

Procédez dans le bon ordre

Ne commencez pas par le centre du mur ; en séchant, la peinture laisserait des traces difficiles à masquer. Délimitez les surfaces à peindre au moyen d’adhésif amovible et commencez par les coins et les bords en effectuant des bandes d’environ 10 cm de large. Progressez ensuite vers la droite ou vers la gauche par petites surfaces, au moyen d’une application horizontale avec peinture et une application verticale sans ajout de peinture pour lisser la surface.

N’abusez pas des quantités, mais n’ayez pas la main trop légère non plus. Trop de peinture crée des coulures et des irrégularités en surface ; trop peu de matière laissera des traces qui sècheront trop rapidement pour être lissées. Mélangez bien la peinture dans le pot, trempez-y le rouleau à moitié et retirez l’excédent au moyen de la grille.

Ne vous limitez pas à une couche. Le mur absorbe la première et ne permet pas d’obtenir un rendu lisse et optimal. Pour parfaire le résultat de la sous-couche et de la première couche, il est vivement recommandé d’en appliquer une seconde, puis une troisième, voire davantage.

Faire faire ses travaux de peinture par un professionnel

Si vous souhaitez confier vos travaux de peinture à un professionnel, c’est simple ! Effectuez des devis pour sélectionner le bon peintre à un prix qui vous convient. Assurez-vous que celui que vous choisirez soit un artisan de qualité, qui saura vous réaliser des travaux impeccables. Si la tâche est simple, le temps de préparation est essentiel et représente la plus grande part de travail. Un mur mal préparé sera mal peint. Ainsi, le professionnel prend plus de temps pour préparer le support que pour appliquer les couches de peinture, ce qui peut expliquer les coûts parfois élevés de main d’œuvre.

Le peintre prépare le chantier en protégeant l’ensemble des surfaces et de l’éventuel mobilier présent. Il nettoie les murs et en rebouche les trous et fissures. Il peut, en cas de besoin, appliquer une sous-couche spécifique, pour traiter l’humidité par exemple. Une fois le mur prêt, il applique la peinture en plusieurs couches.

Quel coût pour vos travaux de peinture ?

Les coûts de vos travaux dépendent de nombreux paramètres différents. Si vous réalisez vos travaux vous-mêmes, cela ne vous coûtera que l’achat du matériel et de la peinture.

Si vous faites intervenir un professionnel, effectuez des devis en ligne. Certains artisans appliquent un tarif horaire en estimant la durée du travail nécessaire à la réalisation de vos travaux. D’autres se basent sur une estimation de la surface à peindre (en m²) pour établir leur devis. Le tarif comprend la main d’œuvre, le coût du matériel et de la peinture.

Comptez en moyenne entre 20 et 30 euros par m². Le tarif peut évoluer selon différentes variables :

  • La surface à peindre : plafond, fenêtre ou mur.
  • L’état de la surface à peindre et la préparation des pièces.
  • La qualité de la peinture.
  • Les finitions (s’il s’agit de peinture à effet ou de peinture lisse classique).
  • Les éventuelles sous-couches traitantes.
  • Etc.

Les aides et financements possibles

Pour la réalisation de vos travaux de peinture, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides et subventions.

  • Un taux de TVA réduit à 5,5 % pour votre peinture si celle-ci est réalisée dans le cadre d’opérations de rénovation énergétique. Ce taux s’applique sur la main d’œuvre et le matériel acheté par le professionnel prestataire.
  • L’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) peut vous offrir une subvention si les opérations s’inscrivent dans le cadre d’une réflexion globale. Votre logement doit être construit depuis au moins 15 ans et le chantier exercé par un professionnel pour un montant minimal de 1 500 euros.
  • L’éco-prêt à taux zéro pour rénover votre façade ou modifier les peintures suite à une ITE. Pour cela, le montant des travaux ne doit pas excéder 30 000 euros.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ipRwcx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture