Vous êtes ici : Les dossiers autour de la maison > Décoration > Choisir une peinture écologique et naturelle pour la chambre de bébé

Choisir une peinture écologique et naturelle pour la chambre de bébé

peinture écologique et naturelle pour la chambre de bébé

Face aux pollutions engendrées par les peintures classiques, la chambre de bébé doit de préférence être repeinte avec des peintures naturelles et écologiques, peu nocives sur la santé et pour l’environnement. Une bonne manière de garantir un environnement sain au nouveau-né.

Choisir la bonne peinture : un acte important

Il est crucial de ne pas sous-estimer le danger de la peinture, à plus forte raison si vous envisagez de créer un cocon protecteur pour votre bébé. Les peintures en phase solvant sont les plus nocives. Elles renferment jusqu’à 50% de solvants volatils qui polluent l’air dans la maison. Ces substances de type styrène, xylène ou toluène sont à l’origine de diverses pathologies pour ne citer que les nausées, les maux de tête ou encore les vertiges.

Les Composés Organiques Volatils (COV) peuvent mettre énormément de temps avant de disparaître, exposant votre enfant sur une plus longue durée. Même les peintures en phase aqueuse ne sont pas aussi fiables que l’on pense. Elles contiennent toujours entre 5 à 10% de co-solvants qui restent nuisibles pour la santé. Pour toutes ces raisons, opter pour les peintures écologiques constitue le choix le plus sécuritaire pour votre famille. Elles ont été formulées dans l’optique de préserver la santé et l’environnement.

L’intérêt d’une peinture écologique pour votre enfant

Les peintures écologiques sont principalement composées de trois éléments : le pigment, le liant et le solvant. A la différence des peintures classiques, ces composants sont plus respectueux de la santé. Les pigments par exemple sont d’origine organique et minérale de type argile, carbonate de calcium, curcuma, ocre. Idem pour les liants qui peuvent être du lin, de la cire d’abeille, de la bière, de la farine ou de l’huile végétale. Même le solvant est sans danger.

De la térébenthine balsamique, des terpènes d’agrumes ou encore de l’essence d’aromates se substituent aux substances toxiques. Ces composants biodégradables et recyclables émettent peu d’odeur. Votre enfant ne sera donc pas exposé aux substances cancérigènes. Néanmoins, faites attention à leur caractère allergisant. Les terpènes par exemple peuvent créer des allergies tandis que la chaux peut être irritante. Il est conseillé de porter des gants au moment de l’application.

Quelle peinture naturelle utiliser ?

Pour profiter des avantages de ces peintures naturelles, encore faut-il choisir le bon produit. Il existe des peintures bio qui sont faites de 100% d’ingrédients naturels et d’autres, un peu moins. Cela signifie qu’elles peuvent encore contenir des produits chimiques. Certaines marques choisissent d’ajouter des additifs pétroliers pour optimiser les performances du produit en termes de stabilité, de temps de séchage et de confort d’application.

L’idéal est de se tourner vers les peintures certifiées Ecocert qui est le label le plus fiable par rapport à NF environnement ou l’Écolabel européen. Un autre label européen exigeant est Natureplus qui s’adresse aux produits ayant passé des tests environnementaux et sanitaires très pointus. Dans tous les cas, lisez bien les étiquettes au moment de l’achat. De toute façon, il existe des marques qui ne sont estampillées d’aucun label et qui pourraient pourtant être éligibles. Il est possible qu’elles soient moins chères, car gardez en tête que les peintures naturelles sont assez onéreuses.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : v6ktxz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture