Vous êtes ici : Les dossiers autour de la maison > Décoration > Pourquoi choisir des peintures non toxiques et naturelles pour vos travaux ?

Pourquoi choisir des peintures non toxiques et naturelles pour vos travaux ?

peinture écolabellisée

Des fruits et légumes boostés aux pesticides, des produits cosmétiques gorgés de parabènes, des voitures et des usines qui contaminent l’air de particules fines. La pollution est partout, y compris à l'intérieur de nos maisons pas assez aménagée en ayant recours aux produits écologiques, non néfastes pour la santé. La bonne idée est déjà de commencer par choisir des peintures naturelles et respectueuses de l’environnement.

Une peinture saine pour les occupants de la maison

Une peinture classique est constituée de plusieurs substances : pigments, solvants, additifs, résine et molécules chimiques en tout genre. Le problème est qu’elle contient énormément de substances qui sont à l’origine de problèmes de santé pour ne citer que les dermatoses, les troubles respiratoires et autres maux dus à la neurotoxicité périphérique et centrale ou la toxicité hépato-rénale. Le danger n’est surtout pas à sous-estimer. Le plus sage est de réduire ces polluants en optant pour une peinture réalisée à partir de produits naturels et donc, sans conséquences sur la santé. N’oublions pas également l’odeur émise par ces peintures toxiques. Le choix du naturel préserve les habitants de la maison des composés organiques volatils, ou COV, potentiellement cancérigènes.

Un produit plus favorable pour l’environnement

Les principaux constituants destinés à fabriquer les peintures naturelles ont été spécialement sélectionnés pour être respectueux des hommes et de la nature. Les pigments par exemple sont des matières organiques et minérales comme l’argile, le curcuma ou encore l’ocre. Le solvant est fait de terpènes d’agrumes, d’essence d’aromates ou de térébenthine balsamique. Le liant quant à lui favorise le naturel dont la farine, l’huile végétale, la cire d’abeille, la résine naturelle ou la chaux. La plupart de ces ingrédients sont recyclables et biodégradables. Aujourd’hui, les recherches autour du développement de ces peintures écologiques continuent en vue d’obtenir des produits sans danger pour l’environnement, mais aux performances accrues.

Une peinture au pouvoir couvrant

À tort, on a tendance à croire que les peintures naturelles ont un faible pouvoir couvrant. Une idée reçue fausse puisque ce produit est en mesure de cacher toutes les imperfections en simplement deux couches. L’avantage des peintures bios est qu’elles sont épaisses et crémeuses. Mais pour obtenir un résultat impeccable, il ne faut pas faire l’impasse sur les travaux préparatoires et l’application d’une sous-couche qui va favoriser l’adhérence de la peinture et optimiser les capacités d’absorption.

Une bonne durée de vie

Par le passé, les peintures naturelles ont été boudées des consommateurs à cause de leur vieillissement prématuré et de leur courte durée de vie. Les fabricants ont depuis rectifié le tir en améliorant la qualité des produits. Résultat : le marché propose un vaste choix de peintures écologiques à base de sel de bore ou de lécithine de soja qui ne se dégradent pas sous l’effet des agressions externes. Elles résistent aux UV et ne craignent pas les intempéries.

Rester dans la tendance

Aucun secteur n’échappe à la tendance de "l’ultra-green" qui connaît un succès sans précédent ces dernières années. La mode est de consommer bio et de choisir des produits qui préservent la santé et l’environnement. Pour surfer sur cette vague, opter pour la peinture naturelle est de mise. L’idéal est de s’orienter au minimum sur les produits certifiés Ecolabel, et idéalement vers les produits labellisés Ecocert, organisme certificateur aux critères plus stricts.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : UT9Vze

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture